Extension des consignes de tri plastiques: la régie de tri du SMEDAR au premier rang !

Les premières phases d’extension des consignes de tri à tous les emballages en plastique réalisées en France entre 2012 et 2017, ainsi que l’ensemble des travaux conduits par Citeo, Adelphe en partenariat avec l’Ademe et les collectivités locales, démontrent que l’élargissement des consignes de tri à l’ensemble des emballages plastique nécessite un véritable « big-bang » du parc de centre de tri français.

C’est pourquoi, le SMEDAR (Syndicat Mixte d’Élimination des Déchets de l’Arrondissement de Rouen) a pris le sujet à bras-le-corps et a décidé de moderniser entièrement son process de tri. Le nouveau process conçu, réalisé et mis en service par Ar-Val, a une capacité de 35 000t/an. Il est adapté à l’extension des consignes de tri à l’ensemble des emballages plastiques et des petits métaux. Très automatisée, sa ligne de tri dernière génération compte :

  • 6 séparateurs optiques
  • 3 cribles balistiques
  • 1 trommel
  • 1 presse à balles pour conditionner les différents matériaux triés : plastiques, papier, carton, aluminium, acier et briques alimentaires.
  • 2 presses à paquets pour conditionner l’acier
  • Un dispositif de tri des petits métaux (aciers et alu)

Respectant la Norme française X35-702 des nouveaux standards en matière d’ergonomie et de sécurité au travail, ce process améliore considérablement les conditions de travail des agents dont la mission se concentre dorénavant sur le contrôle de la qualité du tri.

Le centre de tri du SMEDAR est entièrement connecté et doté des dernières innovations d’Ar-Val:  Ar-Val Prod®, Ar-Val GMAO®, Ar-Val Remote® et Ar-Val Prod Mobile®.

Le procédé Recyfilms développé par Ar-Val et ses partenaires y est installé et permet non seulement de capter les films avec une pureté respectant les PTM, mais et surtout d’améliorer la performance globale du process.

Clôture du 17ème forum du cercle national du recyclage à Angoulême

                     

Le Cercle National du Recyclage organisait ces 20 et 21 septembre 2018, en partenariat avec le CALITOM son 17ème forum à Angoulême. Thème du Forum : « Comment la Responsabilité Élargie des Producteurs peut devenir un moteur de l’économie circulaire ? ». Des échanges et débats étaient très riches autour de la REP et son impact à terme sur l’économie circulaire. Ce forum s’est déroulé en présence des représentants politiques et techniques des collectivités locales en charge de la gestion des déchets, différents acteurs des déchets et du recyclage, et un grand Témoin, M. Jacques VERNIER, président des commissions des filières de responsabilités élargies des producteurs.

Un des temps fort de ce forum était la visite du centre de tri de CALITOM. Ce centre de tri, conçu et réalisé par Ar-Val, est opérationnel depuis 2015, avec une capacité de 30 000 t/an. Il a été dimensionné pour trier le flux de collecte sélective en extension des consignes de tri à tous les emballages en plastiques.

séparateur mécanique et optique

Modernisation du centre de tri du SMITRED Ouest d’Armor

La généralisation de l’extension des consignes de tri à tous les emballages en plastiques se fera à l’horizon 2022. C’est une opportunité majeure pour développer lors de la modernisation des centres de tri, les conditions permettant d’améliorer la santé et la sécurité des opérateurs de tri.

En matière de conception et réalisation des process de tri, en plus de la recherche de la performance, Ar-Val a une vigilance toute particulière sur les conditions de travail des opérateurs de tri et des agents maintenance. Aussi, dès la conception du process, nous apprécions et anticipons les contraintes liées à l’activité de tri. Celles-ci conjuguent les manipulations répétitives, les postures contraignantes, les difficultés d’accès pour l’entretien et la maintenance des équipements. La conséquence à moyen et long terme de ces contraintes si elles ne sont pas prises en compte, peut être l’apparition de troubles musculo-squelettiques (TMS) pour les opérateurs en cabine de tri ou des risques importants d’accidents.

Le centre de tri du SMITRED Ouest d’Armor comme tous les centres de tri en extension des consignes de tri et conçus par Ar-Val, bénéficient de tous ces développements et innovations en matière de sécurité des agents.

Visite Ar-Val au centre de test de TOMRA

Yann Masson et Blaise Metangmo respectivement Directeur Général et Directeur commercial en charge des marchés publics de la société Ar-Val, ont participé aux tests de la séparation optique des matériaux de collecte sélective et notamment des plastiques rigides. En effet, dans le cadre des futurs appels à projets de CITEO en 2018, le standard et le niveau de qualité des plastiques devraient évoluer. Pour répondre à ces évolutions à venir, TOMRA a développé un nouveau séparateur optique « AUTOSORT PERFORMANCE » qui est en mesure de faire la différence entre les barquettes PET monocouche et les bouteilles PET. A l’aune de ces futures modifications de standards, Ar-Val a souhaité tester et valider l’efficacité et la performance de cette nouvelle machine.
Merci à Frédéric DURAND, Sylvain Meyrand et les équipes de TOMRA Sorting pour leur collaboration et leur accueil au centre de test, situé près de Francfort en Allemagne.

Ar-Val et TOMRA testent le séparateur optique AUTOSORT PERFORMANCE

Tests de la séparation optique des matériaux de collecte sélective des emballages et papiers.

Meilleurs vœux pour 2018