Réalisation d’un deuxième centre de tri en Guyane

Dans le cadre du déploiement de la collecte sélective des emballages dans la Communauté de Communes de l’Ouest Guyanais (CCOG), Ar-Val a réalisé le centre d’affinage et de massification de Saint-Laurent-du-Maroni. C’est, après le centre de tri de la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral de Guyane (CACL), le 2e centre de tri construit par Ar-Val en Guyane.

Le centre de tri de Saint-Laurent-du-Maroni est implanté depuis ce printemps 2019 sur un territoire où la collecte sélective n’existait pas encore. Ce projet est né sous l’impulsion de Citeo (née du rapprochement d’Eco-Emballages et d’Ecofolio). En effet, dans le cadre de son agrément, une collectivité des territoires des DOM-COM peut solliciter Citeo pour qu’elle pourvoie à la gestion des déchets d’emballages ménagers sur son territoire.

Aux côté de la Société Amazonienne de Recyclage (GUYANET) pour la construction, l’installation et le démarrage de la collecte sélective, Ar-Val a construit un centre tri et de massification, adapté au contexte local. Pour permettre aux Guyanais de mieux trier et de recycler leurs emballages. Le centre de tri est conçu pour séparer les emballages en 2 grandes fractions : plastiques et métaux . Mis en balles, ces emballages une fois triés sont acheminés vers des filières de recyclage dédiées.

Simple et robuste, le centre de tri guyanais n’en est pas moins un équipement normé et sécurisé, conforme aux normes européennes. Il permettra de créer de nouveaux emplois sur la commune de Saint-Laurent-du-Maroni.

Chaine de tri collecte sélective

Extension des consignes de tri plastiques: la régie de tri du SMEDAR au premier rang !

Les premières phases d’extension des consignes de tri à tous les emballages en plastique réalisées en France entre 2012 et 2017, ainsi que l’ensemble des travaux conduits par Citeo, Adelphe en partenariat avec l’Ademe et les collectivités locales, démontrent que l’élargissement des consignes de tri à l’ensemble des emballages plastique nécessite un véritable « big-bang » du parc de centre de tri français.

C’est pourquoi, le SMEDAR (Syndicat Mixte d’Élimination des Déchets de l’Arrondissement de Rouen) a pris le sujet à bras-le-corps et a décidé de moderniser entièrement son process de tri. Le nouveau process conçu, réalisé et mis en service par Ar-Val, a une capacité de 35 000t/an. Il est adapté à l’extension des consignes de tri à l’ensemble des emballages plastiques et des petits métaux. Très automatisée, sa ligne de tri dernière génération compte :

  • 6 séparateurs optiques
  • 3 cribles balistiques
  • 1 trommel
  • 1 presse à balles pour conditionner les différents matériaux triés : plastiques, papier, carton, aluminium, acier et briques alimentaires.
  • 2 presses à paquets pour conditionner l’acier
  • Un dispositif de tri des petits métaux (aciers et alu)

Respectant la Norme française X35-702 des nouveaux standards en matière d’ergonomie et de sécurité au travail, ce process améliore considérablement les conditions de travail des agents dont la mission se concentre dorénavant sur le contrôle de la qualité du tri.

Le centre de tri du SMEDAR est entièrement connecté et doté des dernières innovations d’Ar-Val:  Ar-Val Prod®, Ar-Val GMAO®, Ar-Val Remote® et Ar-Val Prod Mobile®.

Le procédé Recyfilms développé par Ar-Val et ses partenaires y est installé et permet non seulement de capter les films avec une pureté respectant les PTM, mais et surtout d’améliorer la performance globale du process.